Mais combien ça coûte la rédaction de contenus ?

rédaction web

Parce que la question est récurrente chez mes clients, j’ai décidé d’effectuer un rapide Benchmark des tarifs pratiqués par les différents prestataires de rédaction de contenus BtoB.

MAJ 11/05/2015. : La rédaction par les robots

La rédaction automatisée de contenus, autrement dit la rédaction faite par des robots, est en plein développement et les tarifs sont encore moins élevés que pour les rédacteurs offshore rémunérés  au « kilo ».

En fait, il ne s’agit pas de « rédacteurs » ni de « journalistes » mais de robots sachant traduire des données en langage et produire ainsi des contenus sémantiquement structurés avec des titres, des sous-titres, des paragraphes, des images et même des infographies.

Certains médias d’information les utilisent déjà comme le Monde qui a chargé un robot, Data2Content, robot de Syllabs, société spécialisée dans la sémantique, de produire les résultats des élections départementales de mars 2015. En 2014 déjà, le Los Angeles Times avait publié un article sur le séisme de Westwood produit par un algorithme (Quakebotle) conçu par le journaliste Ken Schwenke.

Du côté du marketing, la start-up LabSENSE propose aux entreprises de rédiger leurs contenus grâce à une technologie qui interprète des données clients, produits ou services et les transforme en langage naturel. Cette technologie permet d’effectuer ce travail en temps réel, sur des volumes énormes et dans plusieurs langues. En fait, il s’agit d’automatiser un travail de rédaction laborieux, sans valeur ajoutée et pour un tarif nettement avantageux pour les entreprises.

On peut ainsi facilement imaginer que les descriptions de produits, notamment les spécifications techniques, des sites de e-commerce puissent prises en charge par des robots, d’autant que la technologie utilisée permet l’optimisation SEO des contenus.

Analyse des tarifs de rédaction

Premier constat : c’est un peu la jungle dans les tarifs annoncés, difficile d’établir un comparatif pertinent.

En ce qui concerne les plates formes d’intermédiation, j’ai pris comme base de référence : un article en français de 800 mots. Cela donne déjà une première indication. Cela dit, comme vous pouvez le constater dans le tableau ci-dessous, les prix annoncés sont très bas, ils varient de 50€ à environ 150 €.

Deuxième constat : difficile de savoir si l’optimisation SEO est comprise dans les tarifs annoncés et si oui en quoi elle consiste (densité des mots-clés, longue traîne, etc.)

Troisième constat : mais comment font les rédacteurs pour vivre ?

Sachant que les plateformes de rédaction captent environ 25% des devis et qu’il faut au mieux compter entre 2 et 3 heures de travail pour rédiger un article de 800 mots (documentation, SEO ? rédaction, relecture, transmission, une correction).

Si je prends le tarif le plus élevé cela donne approximativement : 75% de 150 € soit 112,5 € pour le rédacteur et donc  112,5 €/3 heures = 37,7 €/heure. Je n’ai même pas effectué le calcul pour 50 €, mais en gros dans ce cas, le rédacteur doit se débrouiller pour boucler son article en moins d’une heure pour espérer gagner 37 € de l’heure.

J’ai donc été regarder les tarifs syndicaux du SNJ pour obtenir un point de comparaison avec ce que les « pro » de la rédaction  que sont les journalistes peuvent espérer en effectuant des piges.

La SPQN, la presse quotidienne nationale indique un tarif de 66,25 € pour 25 lignes de 60 signes et espace soit le tarif de pige le plus élevé. Si l’on garde cette base pour un article de 800 mots, on obtient  approximativement un peu plus de 200 €, c’est-à-dire un peu plus que le tarif le plus élevé proposé par les plates formes d’intermédiation rédactionnelles en BtoB.

 

Tarif unité

quantité

durée

total

Un expert reconnu, une signature

250/300 €/heure

5000 signes 3 heures

750/900 €

Barèmes syndicaux (SNJ Syndicat National des Journalistes)
Quotidiens parisiens (SPQN) Feuillet : 25 lignes de 60 signes et espaces

66,25 €

Presse spécialisée (FNPS)
titre diffusé à plus de 5000 ex.
Feuillet : 25 lignes de 60 signes et espaces

45,00 €

Hebdomadaires et Périodiques Parisiens Feuillet : 25 lignes de 60 signes et espaces

53,46 €

sociétés de publishing Feuillet : 25 lignes de 60 signes et espaces

100/120 €

Tarifs de vente des sociétés d’intermédiation

(mise en relation avec des pigistes)

Redactiweb (tarif au mot)

« service 4 étoiles »

0,08 ct

800 mots

64 €

« service 3 étoiles »

0,06 ct

48 €

« service 2 étoiles »

0,05 ct

40 €

« service 1 étoile »

0,04 ct

32 €

Twago

Article de blog en anglais 600/800 mots

261 €

Communiqué de presse en anglais 400/600 mots

261 €

Article de blog en français 600/800 mots

152 €

10 publications Facebook en anglais 50 mots chacune max

81 €

10 publications Facebook en français 50 mots chacune max

345 €

Textmaster

Service standard
Contenu éditorial SEO (articles de blog), descriptions et revues de produits détaillées,  textes marketing court (newsletters), contenu général pour sites Web
Prix au mot : 0,05 €

800 mots

40 €

Great content

Tarif Open Order : « vous adressez les commandes à l’ensemble des rédacteurs actifs, dans une thématique ciblée. »

Prix au mot

3 étoiles

1,9 ct

800 mots

15 €

4 étoiles

2,4 ct

19 €

4 étoiles +

3,0 ct

24 €

5 étoiles

5,0 ct

40 €

5 étoiles +

7, 0 ct

56 €

6 étoiles

10 ct

80 €

6 étoiles +

16 ct

128 €

J’ai également trouvé un baromètre de la rédaction réalisé par le Hub « Rédactrices & Redacteurs – Conception Rédaction & Piges », il date de 2013 mais au vu des commentaires qu’il a suscité, la question de la « juste tarification » des prestations de rédaction n’a guère évoluée. Les chiffres entre parenthèse constituent des extrêmes.

  • Publi-Rédactionnel (1500 signes) : de 50 à 150 euros (35-200)
  • Article (3000 signes) : de 100 à 350 euros (50-600)
  • Article (6000 signes): de 200 à 500 euros (100-800)
  • Dossier (12000 signes) : de 300 à 800 euros (175-1200)

WEB

  • 1 page web (création) – 1000 signes : de 50 à 150 euros (30-150)
  • 1 page web (création) – 1500 signes : de 60 à 200 euros (50-300)
  • 1 page web (réécriture) – 1000 signes : de 30 à 60 euros (15-75)
  • 1 page web (réécriture) – 1500 signes : de 45 à 75 euros (30-80)

COMMUNITY MANAGER – Tarif journalier : de 300 à 500 euros (300-600)

REDACTEUR (MISSIONS) – Tarif journalier : 200 à 500

Ces tarifs de 2013, identifiés sur la base de 250 réponses  de rédacteurs indépendants révèle une forte amplitude des prix. Selon l’auteur de l’étude cette « amplitude des prix dépend de l’offre, de la demande, des régions, des interlocuteurs mais aussi des statuts fiscaux qui créent de profondes inégalités sur le marché. »

Ce rapide benchmark des tarifs de rédaction donne des indications, établit des fourchettes mais il ne permet pas aux entreprises de définir précisément leur budget contenus  en fonction d’un tarif moyen leur assurant un bon rapport qualité/prix.

On a beaucoup parlé du prix mais quid de la qualité du travail de rédaction et du rapport qualité/prix? C’est pourquoi, il est bon de rappeler le process qui doit normalement être respecté pour produire un contenu de qualité.

redaction-web-tarifs

La rédaction d’un article sur le web en 10 étapes

La rédaction web en BtoB nécessite de respecter plusieurs étapes pour produire des articles de qualité. Certaines étapes intégrées dans le processus de rédaction décrit ci-dessous, les étapes 9 et 10 peuvent être optionnelles.

  1. Effectuer une recherche documentaire : chercher et sélectionner des sources pertinentes sur le secteur et le sujet à traiter, intégrer des données issues d’études récentes et crédibles, réaliser éventuellement des interviews. Ce travail en amont de la rédaction est indispensable et prend du temps.
  2. Définir un angle éditorial en accord avec la stratégie de communication de l’entreprise : respecter le positionnement de l’entreprise, s’appuyer sur ses axes de communication, connaître ses cibles
  3. Structurer l’article en fonction de l’angle éditorial et des informations  recueillies
  4. Trouver un style et un ton adapté à la cible de l’entreprise : un vocabulaire grand public ou technique ? Un ton Décontracté ou sérieux ? Familier ou distant ?
  5. Déterminer les mots clés pour le référencement naturel (si le client n’en n’a pas fourni) : ce qui suppose d’avoir correctement effectué les étapes 1 et 2.
  6. Rédiger : titres, chapô, paragraphes, liens (internes, externes), et éventuellement les images (à définir préalablement avec l’entreprise)
  7. Relire, corriger, transmettre
  8. Prendre en compte les modifications du client
  9. Intégrer sur le site
  10. Assurer la promotion de l’article sur les médias sociaux

Piloter une stratégie de contenus

La plupart des entreprises y compris les PME et les TPE ont bien compris l’importance pour leur business de mettre en œuvre une stratégie de contenus sur le web. Le gros problème auquel elles se heurtent est son caractère chronophage. Même si la stratégie éditoriale est dimensionnée en fonction des moyens humains et financiers de l’entreprise, il faut produire des contenus selon un calendrier éditorial préalablement défini, promouvoir les contenus, susciter des réactions, etc..

Dans le cas où il est impossible de s’appuyer sur des rédacteurs internes, les entreprises doivent sous-traiter la rédaction des contenus, ce qui suppose de désigner un chef de projet capable de piloter la stratégie, notamment en définissant les KPI , en surveillant le ROI et en encadrant le travail des rédacteurs.

Post author

20 ans d'expérience dans les médias audiovisuels et numériques, Brigitte Poncharal, créatrice de Mediamaispasque, s'appuie sur son expertise des contenus et sur le marketing de l'attraction pour concevoir, piloter et mettre en oeuvre des stratégies de communication numériques adaptées au web des gens et des conversations. Au cours de sa carrière, elle a accompagné de nombreuses entreprises et collectivités territoriales dans leur stratégie marketing et de contenus telles que Canal+, Orange Contenus, Rhône-Alpes TV, Lagardère Active, la Sacem, Phaidon, le Conseil Régional du Nord Pas-de-Calais, la LFP, l'AFP, le Conseil National des Barreaux...